Le Dr Louis De Beaumont, titulaire de la Chaire; le Dr Pierre Gfeller, président-directeur général du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal; Paul Bergeron, directeur général de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal; la Dre Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine; et Me Pierre Venne, administrateur de la Fondation Caroline Durand. Crédit : Andrew Dobrowolskyj

La Faculté de médecine de l’Université de Montréal soulignait, le 27 mars, la création d’une chaire de recherche en traumatologie aigüe, rendue possible grâce à des dons de quatre millions de dollars de la Fondation Caroline Durand et de un million de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

Cette nouvelle chaire, qui portera le nom de la Fondation Caroline Durand, sera dirigée par le Dr Louis De Beaumont, spécialiste des effets à longs termes et cumulatifs des commotions cérébrales et professeur de notre département.

«Les travaux qui seront menés à cette chaire permettront, au cours des prochaines années, d’importantes percées dans notre compréhension des facteurs biopsychosociaux qui influencent le pronostic ainsi que la trajectoire de vie des patients traumatisés», a déclaré le Dr De Beaumont.

«L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est historiquement associé à cette problématique de santé, et son expertise est largement reconnue dans le domaine, a indiqué la doyenne de la Faculté de médecine de l’UdeM, la Dre Hélène Boisjoly. Ce don offrira à l’ensemble de notre réseau des possibilités additionnelles pour accroître la recherche, améliorer les soins et rayonner plus que jamais sur les scènes scientifique et médicale tant nationales qu’internationales.»

Pour sa part, le président-directeur général du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, le Dr Pierre Gfeller, a déclaré: «Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal est très privilégié d’accueillir la chaire Fondation Caroline Durand en traumatologie aigüe dans son centre de recherche et d’être affilié à l’UdeM. Cela vient couronner plus de 40 ans d’excellence en traumatologie à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal et reconnaître, par le fait même, l’apport exceptionnel de nos équipes cliniques, d’enseignement et de recherche.»

UdeMNouvelles